Sami et sa future belle-soeur by Samissou

Une autre histoire trouvée sur le net. Félicitations à l’auteur, on s’y croirait.

Bonne lecture.

Z.

« quelques semaines Son passé depuis ma mésaventures avec Fatima je n’est pas cessé de penser à la vision de son sein lourd que son bébé été entrain de téter je bander rien que d’y penser un dimanche matin je faisais une grasse matinée car je ne bosser pas le week-end j’entends des bruit de rires dans le salon je me lève je suis en caleçon j’avais déjà la gaule du matin je dors torse nue je rentre dans le salon je vois ma mère et Latifa entrain de papoter devant un café quand ma mère me vois dans cette tenue elle me dit
-sbah el kheir mon fils désolé on t’a réveillé latifa est venu m’aider à faire le ménage car Ton frere viens avec sa copine boire un café
J’étais gêné car je pouvais pas dissimuler mon erection je voyais latifa Me faire une sourire Et me dévisager de haut en bas Elle me dit
– ça va Sami pas trop fatigué ? T’a la forme à ce que je vois
Franchement si elle faisait allusion à mon erection elle était vraiment sans gène
– oui ça va hamdoulah tata merci
Puis ma mère dit
-va te laver le visage je vais te faire un café
D’un coup Latifa ce lève et dis
-laisse je vais lui faire termine ton café
Je la vois arrivé avec sa djellaba noir très près du corps qui laisser apparaître toute ces formes je me décale de la porte d’entrée du salon elle me frôle avec ces gros seins et me Tape sur l’épaule et dit
– Allez va te laver le visage Je vais te faire ton café j’avais une vue plongeante sur son décolleté mon erection commencer à peine à redescendre que là voilà de nouveau qui repart
Je vais en direction de la salle de bain je me lave en vitesse le visage et je retourne dans la cuisine pour ne pas rater une miette du spectacle voir latifa avec ces gros seins et son gros cul me préparer le café
J’arrive dans la cuisine elle était entrain de faire le café je me suis assis juste derrière elle je regarder sa cambrure son gros cul bien rond plein de graisse remuer à chaque geste quel faisait
Un moment elle fait tomber un peu de café au sol elle ce retourne et me demande où est la balayette je lui montre du doigt ou elle ce trouve elle la saisi dans les mains et commence à ce baisser devant moi le cul bien en l’air je commencer à bander fort j’ai décider de ne plus me cacher sa djellaba était légèrement transparente je pouvais voir son string blanc à travers
comme l’autre jour sa djellaba était très échancré au niveau des aisselles je pouvais voir ces seins bouger au rythme du balais elle ne porter pas son voile elle avait une queue de cheval elle avait toujours son henné sur les pieds qui commencer à s’effacer avec le temps j’entendais le bruit de ces bracelets clinquant à chaque fois quel ramasser du café j’avais qu’une envie à ce moment me lever soulever sa djellaba et lui enfoncer ma grosse bite dans sa chatte
Je lui dis
– tu veux que je t’aide tâta
Elle ce retourne tout en restant dans cette position me lance un regard de chienne et me dit
– maintenant que j’ai fini tu veux m’aider toi
elle ce met a rire
Elle ce relève remonte sa djellaba sur les côtés la pli avec son string Pour avoir plus de souplesse
J’en pouvais plus J’avais envie de la baiser
Elle ouvre un placard en hauteur pour prendre un verre je vois qu’il est trop haut alors je m’approche d’elle pour l’aider je lui dit
– laisse tâta je vais le faire je suis plus grand que toi
Je penser qu’elle allait s’écarter pour me laisser prendre le verre mais non elle reste à sa place alors j’y vais franchement je colle mon sexe déjà très dur à son gros fessier je tend le bras pour récupérer le verre je vois qu’elle ne bouge pas je prend tout mon temps je sentez la raie de ses fesse coller à ma bite en choisissant un verre elle me dit
-pas ceux là il sont pour le thé prend moi ceux qui sont tout en haut je me met sur la pointe des pieds et j’accentue Mon frottement sur ces fesse là salope elle avait l’air d’apprécier mais elle ne dit pas un mot elle ne pouvait pas ne pas sentir mon erection j’avais un caleçon fin et sa djellaba était ultra fine en coton je saisi le verre là elle s’écarte prend le verre dans ma mains et avec un regard de chienne me dit
Merci mon fils heureusement t’es grand et fort tbarkallah.
Là je me suis dit que j’avais rien à perdre je devais tenter de l’embrasser je m’en fouter de sa réaction j’étais trop excité je bander comme un taureau elle l’avait bien senti et elle a pas bouger j’allais poser mes mains sur ces fesse et lui dire qu’elle me faisait bander
Mais d’un coup son téléphone sonne elle ce précipite pour répondre
Merde j’étais à deux doigts de lui toucher les fesse voir l’embrasser
elle décroche son interlocuteur était entrain de crier je la vois un peu inquiète et dit
– J’arrive tout de suite
Elle va dans le salon dit à ma mère
-je suis désolé Fatima viens de m’appeler mon lavabo fuit et comme Lobna est au marché elle est seule avec le bébé
Ma mère lui répond
– T’inquiète pas y’a rien de grave je vais envoyer sami il s’y connaît grave en plomberie il me répare toujours mes fuites
J’arrive dans le salon ayant entendu toute la conversation je dit à latifa
– t’inquiète tâta Je vais y allez te stress pas je m’en occupe
– tes sur mon fils ça te dérange pas en plus t’a même pas pris ton café ça me gêne de te demander ça
La ma mère intervient
– laisse le il va s’en occupé t’inquiète pas
– ok mais j’appelle Fatima et je lui dit de te préparer un café ça ce fait pas quand même
– ok si tu veux tâta je vais me laver je m’habille et j’y vais rapidement
– Merci Sami t’es un amour
elle me prend dans ses bras je sent ces seins contre ma poitrine et m’embrasse sur le front
Je file me préparer et je vais chez latifa pour voir cette fuite
Je suis devant la porte je sonne Fatima m’ouvre la porte cette femme n’avait vraiment pas de pudeur
Elle porte une nuisette jaune poussin avec un peu de dentelle au niveau du décolleté ça faisait ressortir son teint hâlé de marocaines pas besoins d’être un expert pour voir quelles ne portaient ni soutif ni culotte elle était pied nue sa nuisette lui arrivait à mi cuisse avec des bretelles en ficelle d’ailleurs quand elle m’a ouvert il y avait une bretelle qui été tombée sur son bras quand elle me voit elle me lance un grand sourire me fais un gros bisous sur la joue et me dit
– mon sauveur !! quand ma mère m’a dit que tu arrivé j’étais soulagé à vrai dire je savais pas si ma mère aurait pu m’aider viens suis moi je vais te faire voir la fuite c’est dans la cuisine Enlève tes chaussettes c’est tout mouillé
Je m’exécute et je la suis elle avait la serpillère dans une main et avancer en roulant du cul sa nuisette était à la limite de ses fesse elle me dit – – attend avant d’entré je vais sécher le sol
elle ce baisse devant moi et commence à sécher la partie sous le lavabo Je pouvais confirmer quel ne portait rien sous sa nuisette
Je me couche sous le lavabo pour voir d’où venait la fuite elle c’est assise en face Avec les jambes croisé et ce met à fumer une clope elle me dit
– tu veux une clope Sami
– non merci je fume pas
– à oui c’est vrai monsieur est un grand sportif t’es sur peut-être que ta peur que je te balance à ta mère
– non sérieusement je fume pas c’est bon je viens de trouvé d’où sa vient la fuite
Elle ce lève s’approche du lavabo ce met accroupi et écarte les jambes de la où j’étais je pouvais voir les lèvres de sa chatte ainsi que un petit trait de poil putain je commence à bander dur elle pose sa mains sur ma cuisse pour garder l’équilibre elle fait mine de s’intéresser a mon travail et me dit
– c’était quoi le problème ?
– rien juste le joint du siphon qui était de travers
– cool t’es le meilleur Sami je vais te faire ton café ma mère m’a dit que tu l’avais pas pris
Je me relève je la voit me préparer le café j’avais déjà la barre en la voyant dans cette nuisette les pied nue avec rien en dessous je repenser quand j’ai coller ma bite au fesse de latifa et qui c’est laisser faire là c’était trop je pouvais pas laisser passer ma chance
– alors Sami toujours célibataire ?
– oui toujours
– Ben alors un beau gosse comme toi comment ça ce fait
– Ben comme je tes dit à dernière fois j’ai beaucoup de taf
– tes déjà sorti avec une marocaine ?
– non mais j’ai des potes oui qui on kifer
– ah bon pkoi on a quoi de plus que les algériennes ou les tunisiennes
– Ben mes Potes mon dit que vous savez grave bien cuisiner apparemment
– ca c’est vrai quoi d’autre ?
– que vous êtes beaucoup plus sociable
– à bon carrément ça c’est des cliché je connais plein d’algérienne ou de tunisiennes qui sont très sociable
– oui mais pas comme vous
– sinon y’a pas d’autre chose qui pourrait t’attirer chez les marocaines
– si yen a d’autre mais….
– maïs quoi tu sais très bien que tu peux tout me dire Sami
– oui je sais mais j’ose pas
– tes sérieux là je m’en fiche tu peux me parler je suis pas l’autre coincé du cul de Lobna
– MDR au fait ce qui m’attire chez les marocaines c’est leur formes
– ah ça c’est sur on est bien gâté par la nature ça déborde de partout lol T’a vu mon cul il est énorme j’en peux plus
Quand elle a dit cette phrase j’ai eu des frissons ma bite aller exploser dans mon jogging je ne cacher pas mon erection car je voulais qu’elle sache à quelle point elle me faisait de l’effet
– oui c’est clair mais il est très bien ton cul faut juste le muscler un peu
– je tes dit la dernière fois Sami faut que je perdes du poids
– tes pas obligé de perdre du poids Fatima faut juste faire de l’exercice pour raffermir ça
A ce moment elle s’approche de moi avec la cafetière dans la main pour me servir elle ce penche j’avais une vue plongeante sur ces seins lourd qui était à 30 cm de mon visage les bretelles de sa nuisette était tomber sur ces épaules une fois le café servi elle ce redresse me lance un regard de chienne me regarde droit dans les yeux et me dit
– tu sais nous les marocaines on a pas que les formes on est doué pour plein d’autres choses
J’en pouvais plus j’étais grave excité elle avait le don de me faire bander juste avec ces paroles
L’ambiance commençait à être très chaude je voulais passer à l’action mais je n’oser pas si elle me recale c’est la catastrophe la honte et puis si elle apprend que je suis avec sa petite sœur ça va être la guerre
Bref pour détendre l’atmosphère je lui répond
– j’en doute pas Fatima déjà tu est très doué pour le café il est très bon
Elle éclate de rire et me relance
– ca c’est rien je suis experte pour plein d’autre chose Sami tu risques d’être étonné
J’essaye de changer de sujet parce que ma bite va exploser Elle est en feu
– bon alors tu veux commencer quand le sport Fatima
– quand tu veux!
A ce moment là elle pose c’est mains sous sa poitrine les prend bien en mains les soulève pour les bombé les secoues et me dit droit dans les yeux
– par contre ça je veux pas les perdre je sais que les hommes en raffolent lol
– MDR non t’inquiète tu va pas les perdre en plus il sont énormes
– oui depuis mon accouchement il arrête pas de grossir
J’avais de plus en plus envie de la baiser sa façon de me parler sans pudeur me rendais fou
Et là d’un coup j’ai eu une idée de génie Je repensé à la mésaventure que j’ai eu avec Latifa quand j’ai renversé mon Verre d’eau sur mon short j’ai décidé de faire la même chose avec mon café sauf que cette fois-ci J’allais faire exprès
Je lui demande de m’apporter du sucre et dès qu’elle a le dos tourné je renverse ma tasse de café je fais en sorte d’avoir du café sur mon jogging juste à côté de ma bite
– merde je suis vraiment maladroit
À ce moment-là elle se retourne et elle me dit
– qu’est-ce qui se passe Sami
– je suis vraiment désolé je viens de renverser le café que tu m’as fait
elle s’approche de moi elle dit
– t’ inquiète pas c’est pas grave
j’avais taché un petit peu mon T-shirt elle me dit
– enlève ton T-short
mon plan était en train de marcher à merveille Je lui ai dit
– laisse tomber je vais rentrer je vais le nettoyer elle me dit
– non il faut le faire tout de suite sinon la tache va rester c’est du café retire ton T-shirt
je me retrouve torse nu face à elle
Elle prend mon T-shirt et se met à le frotter dans le lavabo je voyais ses seins balancer de droite à gauche et elle frotter de plus en plus fort une fois la tache enlever elle pose le T-shirt sur la chaise et elle me dit
– viens je vais passer un coup sur ton jogging elle reste debout devant le lavabo à m’attendre je me lève Je m’avance vers elle
elle humidifie une serviette se met accroupi et commence à frotter mon jogging quand elle voit que j’étais en érection ca ne la pas d’une tout gênée
elle continue à frotter vigoureusement Elle se relève se met de profil à moi je vois sa cambrure incroyable elle rince le torchon et me dit
– c’est mieux que tu enlèves ton pantalon il va sécher plus vite
– mais j’ai juste un caleçon En dessous
– ça va j’ai déjà vu un mec en caleçon t’inquiètes pas
– Ah non sérieux je vais pas me mettre en caleçon devant toi quand même
– bon je vois que tu fais le difficile je suis obligé de tout faire moi même dans cette maison
et elle s’avance vers moi elle se met accroupi et baisse mon jogging nonchalamment je la laisse faire quand elle s’aperçoit que je suis en érection elle fait un air étonné et me dit
– waouh c’est moi qui te fait cet effet là ?
je lui réponds franchement
– oui pourquoi tu en doutes ou quoi
– non mais c’est toujours flatteur
elle m’aide à retirer mon jogging je me retrouve en caleçon en face d’elle d’un coup elle me dit assis-toi je m’assois sur la chaise elle se met à genoux et me dit droit dans les yeux Je vais te faire voir quel talent on a aussi nous les marocaines elle prend ces 2 mains elle baisse mon caleçon et voit jaillir ma grosse bite elle fait un air surpris et me dit
– putain Sami je savais pas que tu avais une grosse bite comme ça
– Merci je suis flatté mais tu m’as pas dit de quelle talent tu parlais?
– laisse-toi faire tu vas voir c’est quoi une vraie marocaine
avec une main elle me caresse les couilles et avec l’autre main elle ’empoigne ma bite elle commence à jouer avec mon gland en mettant des coups de langue me regarde droit dans les yeux et me dit
– Je vais te faire voir qu’est-ce qu’on sait faire avec notre bouche nous les marocaines
et là elle commence à me sucer en resserrant bien ses lèvres comme si je lui pénétrer sa chatte au début elle commençait à sucer le gland puis Elle là s’enfoncer tout doucement je croyais rêver j’avais bien Préparer ça mais je ne pensais pas que ça irait aussi loin elle met une main sur mes couille et l’autre qui me branlé pendant qu’elle jouer avec sa bouche à rentrer sortir à ce moment-là elle pose ses mains sur mes fesses et commence à me faire une gorge profonde j’en pouvais plus J’avais envie de jouir au fond de sa gorge mais je faisais tout pour me retenir je pose mes mains sur ses épaules et commence à lui pénétrer la bouche vigoureusement j’entendais les bruits de sa salive à chaque coup de bite ensuite je prends mes mains je les pose derrière sa nuque et commence à lui Baiser la bouche fortement elle s’arrête d’un coup pour reprendre sa respiration et me dit
– putain elle est bonne ta bite Sami elle est tellement douce
– continue à me sucer ta bouche est tellement chaude je suis bien à l’intérieur
– ta vu je t’ai dit que j’étais une experte
à ce moment-là je n’avais qu’une envie c’était de la baiser je l’attrape par les cheveux je la remonte jusqu’à mon visage je l’embrasse je sentais ses lèvres pulpeuses sa respiration s’accélérer ma bite était collé à son ventre je sentais la chaleur de son corps contre moi
Pendant que je l’embrasser et elle se met à lécher mes lèvres puis la tenant toujours par les cheveux je la descends sur mon torse elle m’embrasse elle me lèche le torse là je la traîne par les cheveux et je l’emmène comme ça jusqu’au salon je la voyais se laisser faire comme une petite soumise Elle était différente de la Fatima qui avait beaucoup de caractère quand j’arrive dans le salon je lui dis – mais toi quatre pattes
elle s’exécute sans broncher je soulève légèrement sa nuisette joue avec ma bite entre ses énormes Fesses elle se retourne avec un regard de chiennasse elle me dit
– alors il te plaît mon cul de marocaine
je l’attrape par les cheveux et je lui dit
– t’inquiète pas je vais bien m’en Occupé
je pose mes mains sur ses hanches et commence à lui pénétrer la chatte juste avec mon gland et je joue à faire des va-et-vient sans la pénétrer complètement je la vois qui se mord les lèvres elle me dit
– vas y Sami enfonce là
je lui mets une grosse claque dans les fesses je lui dit
– ta gueule c’est moi qui décide quand je te baise Elle baisse la tête et me dit
– oui pardon
je commence à aller de plus en plus vite dans sa chatte serré plus je mettais des coup de bite fort plus je sentais sa respiration s’accélérer je lui met deux claques dans les fesses avec mes 2 mains et je lui dit
c’est ça que tu chercher petite pute
– oui J’en veux encore continuer à me baiser
– t’inquiète pas tu vas avoir ce que tu mérites petite kahba
Elle enfonce ses fesses contre mon ventre mon ventre plus je taper fort plus elle enfoncer ses fesses je lui écarte les fesses et commence à lui rentrer mon pouce dans son anus elle a eu un petit sursaut mais je la voyais prendre encore plus de plaisir
– vas y Sami continue je suis une kahba baise mon gros cul de marocaine
Alors je continue à taper fort de plus en plus fort et j’étais à deux doigts d’éjaculer mais je voulais encore me retenir
– tourne toi petite chienne
elle se met sur le dos ecarte les cuisses telle une gymnaste je lui baisse sa nuisette je m’allonge sur elle et je lui bouffe les seins je commence à lui mordiller les tétons je sentais qu’elle avait un peu mal et en même temps elle prenait du plaisir elle a passer ses bras autour de mon cou et appuie fort sur ses seins je pose mes mains sur ses cuisses descend plus bas et commence à lui lécher la chatte le goût de sa mouille me faisait encore plus bandé je lui rentre ma langue dans son vagin ça me permettait de me calmer un peu car j’étais à deux doigts d’exploser je continue à lui lécher la chatte Elle gémissait comme une chienne en chaleur elle a poser ses mains sur ma tête commencer à me serrer les cheveux elle était à deux doigts d’exploser elle aussi je me redresse je lui met les jambes sur mes épaules et commence à la pénétrer tout doucement c’est incroyable le regard qu’elle avait elle avait un regard de chienne avec plein de khôl sur les yeux je voyais ses seins balancer je commence à la pénétrer de plus en plus fort
– C’est ça que tu voulais que je te baise fort
– oui Sami continue baise Moi fort
– qu’est-ce qu’elle est bonne ta chatte elle est vraiment chaude
– continue baise moi
je commence à aller de plus en plus fort et de plus en plus vite Et là elle lâche un grand cri
– Aaaaaaah
elle était en train de jouir elle a posé sa main sur son clito et commencer à titiller son clito avec son doigt
– putain c’est bon Sami tu m’as fait jouir
Je continue à la baiser moi aussi l’envie de jouir moment où je sentais l’excitation venir Je lui dis dans l’oreille j’ai envie de jouir Fatima alors je me retire elle s’assoit sur le canapé prends ma bite dans la bouche et continue vigoureusement à me sucer elle me regarde dans les yeux et me dit vas-y joui dans ma bouche alors et prends ma bite avec ses deux mains et me branlé en la suçant de plus en plus vite je sentais ma respiration s’accélérer j’allais bientôt jouir elle continue à lécher de plus en plus fort vas-y ça me jouer moi dans la gueule À putain Fatima continue c’est bon je lui mets le premier jet au fond de sa gorge et elle continue à me regarder dans les yeux pendant que je jouissez je me mords les lèvres le deuxième j’y arrive Elle continue à sucer de plus en plus fortElle avale tout le sperme que j’arrive Elle sert fort ma bite pour sortir les dernières gouttes de sperme et les aspirer je n’arrivais pas y croire elle avait tout avalé la dernière goutte elle l’apprend sur sa langue et me dit alors ta première marocaine t’es pas trop déçu j’espère C’était un régal je savais que les marocaines était chaude au lit mais à ce point là et là elle balance et encore t’as rien vu j’étais pas à fond Je peux être plus entreprenante
Ça m’excite ça
Je me rhabille en vitesse car j’avais peur que Lobna revienne du marché et me vois dans cette situation avec sa sœur elle aurait criseJe mets mon jogging je suis encore torse nu quand la quelqu’un sonne à la porte d’entrée de Fatima sort du salon en courant me regarde un peu paniqué Vas-y habits-toi vite vas-y habits-toi vite et Course dans sa chambre s’habiller
Je vais mon T-shirt en vitesse je me dirige vers la porte pour ouvrir…… »

Laissez un commentaire