Portrait-Robot

Appelons le Archibald. On l’appellera Archibald, car nous n’avons aucun Archibald dans nos contacts.

Archibald est le portrait robot d’un certain nombres d’hommes venant ou ne venant plus dans nos événements. Un caractère comme dirait La Bruyère.

Archibald est donc un homme seul. Ne connaissant que très peu le monde libertin. Fréquentant plutôt les prostituées ou draguant sur Tinder et consorts. Archibald est célibataire ou marié, cela ne change rien à son caractère.

Archibald a un physique commun, banal, comme 99% des hommes sur Terre. Les femmes ne se retournent pas sur lui dans la rue. Il le sait, il en est conscient et il fait avec comme nous tous.

Archibald se promène sur internet, à la recherche de bons plans et comment découvrir le monde libertin. Bien sur, au départ, il est parti en club. Seul, timide. Ayant choisi son club un peu au hasard, il en est ressorti très déçu et puis un jour, il découvre gangbangshards ou derrierelerideau. Il est épaté. A vrai dire, au départ, il ne croit pas que notre concept existe vraiment et est réel.

Après quelques heures, quelques jours ou quelques semaines, Archibald se décide à sauter le pas, à me contacter, à s’inscrire à un de nos événements et on lui dit : « oui, viens. Viens t’éclater avec nous ». Et il vient. Et il s’éclate. Il s’éclate vraiment et en repartant m’embrasse et me remercie.

Archibald devient vite accro à nos événements et je suis parfois obligé de le freiner pour ne pas qu’il se brûle trop vite. Rien ne lui fait peur. Des bukkakes, des plans à 10/15/20 hommes, il répond toujours présent et il kiffe ça.

Vient le jour où Archibald participe à un évent en petit comité avec une bombasse, ou participe à une soirée multicouples et où là aussi il s’éclate d’une autre manière. Il découvre également Wyylde et ses autres organisateurs. Archibald n’est plus le timide solitaire du début, il est devenu libertin. Il a pris confiance.

Et là, à partir de ce moment, Archibald change de comportement. Il devient de plus en plus exigeant sur le physique des autres femmes, alors que lui ne s’est pas amélioré physiquement.

Il devient de plus en plus exigeant sur le nombre d’hommes présent, alors que lui n’est pas devenu un étalon incroyable. Archibald n’est plus aussi assidu qu’avant. Dorénavant, il ne postule que pour les plans hors normes, exceptionnels, en tout petit comité et uniquement quand la demoiselle est une bombe atomique..

Bref, Archibald devient lourd, commence à me saouler de plus en plus avec ses nouvelles exigences qui n’ont pas lieu d’être selon moi et finit malheureusement par découvrir le fameux sms de réponse : « désolé, déjà complet ». Jusqu’à ce qu’il comprenne… ou pas.

Un conseil, toi qui lit cet article, ne t’archibaldise pas, reste humble. A vouloir devenir trop exigeant, tu risques par ne plus accéder à aucun de nos événements.

Laissez un commentaire