Myrtille a des choses à vous dire #Egotrip

Un mail reçu à l’instant de la part de Myrtille venue elle aussi pour un Public Disgrace « surprise ». Bravo à vous messieurs, bravo à Dimitri également.

« Vous m’avez accueillie il y a peu dans votre palais des sens, pour cette surprise commandée par « Fred », votre ami de longue date – j’ai ouï dire 😉 N’ayant pas été en mesure de vous saluer et de vous dire « au revoir »  (*) à l’issue des festivités, je tenais à le mettre en quelques mots ici.… Car sucer des queues j’avoue aimer, mais salope polie je tiens à demeurer.

(*) dans « au revoir » il y a « revoir » 😉

Vous  remercier pour la qualité de l’accueil, la magie de cet événement, le voyage en mer des plaisirs, le tsunami émotionnel, charnel. Il faut dire aussi que Dimitri en Maître de cérémonie a joué un rôle  primordial. L’abandon fut total grâce à son talent de manager d’hommes en appétit de chatte, mais aussi grâce à son sens de la domination douce des petites chiennes en mon genre 😉 Sentiment de sécurité absolue, ce fut la clé du bon déroulé de cette soirée de luxure. Qui s’acheva dans le luxe et la dorure, par un feu d’artifice de virilité, tout à la fois vigoureuse et posée. Sasha. La sérénité incarnée, jouissance abondante, et contenue (dans ma bouche).

Ma tête et mon corps ont été inondés d’étoiles, de boisson à bulles et autres récompense en liquide, ce soir du 10 octobre, de la Factory puis dans un Palace parisien. Devant la dame de fer alors endormie mais bien visible dans la nuit, derrière les vitres du palace… 

Merci donc pour cette soirée théâtre des plus dingues. Soirée folle, follement dingue. Magique, exceptionnelle. Magiquement exceptionnelle…

Au plaisir de nous revoir, 

Pour les 3 coups d’un nouveau lever de rideau…

Myrtille »

Laissez un commentaire