Lettre à Deby (ô toi qui juge sans connaître)

Il y a des femmes et il y a des hommes.

Il y a des femmes qui :

Aiment être objet, fessée, fouettée, insultée, choyée, offerte, offrande, vendue, achetée, louée, mise à disposition, filmée, photographiée, exposée, cachée. Volontairement

Il y a des femmes qui aiment être reines et d’autres chiennes.. et d’autres les deux. Volontairement.

Il y a des femmes qui dominent et d’autres qui se soumettent… volontairement

Il y a des femmes qui aiment être des « putes » gratuites et d’autres des « putes » tout court… Volontairement

Il y a des femmes qui aiment être esclave pour un homme ou pour plusieurs hommes.. Volontairement

Il y a des femmes qui se font payer pour offrir leur corps et d’autres qui payent pour offrir leur corps… Volontairement

Il y a des femmes exclusives et d’autres qui acceptent d’être des maîtresses cachées

Il y a des femmes indépendantes et d’autres des voleuses de mari

Il y a des femmes qui baisent par amour et d’autres par jeu et d’autres encore par espoir… voire désespoir

Il y a des femmes qui s’offrent et d’autres qui mendient l’amour

Il y a des femmes qui aiment se faire remplir, boire le sperme d’inconnus, qu’importe les mst.. Volontairement

Il y a des femmes qui aiment laper le sperme et d’autres qui trouvent cela dégueulasse

Il y a des soumises avec ou sans collier

Il y a des grosses, des maigres, des grandes, des petites, des belles, des laides

Bref, il y a des femmes.

Par pitié, ne les jugez pas. Ne les jugez pas, surtout si vous même êtes une femme. Surtout si vous même êtes mendiante d’amour. Vous offrant car personne ne veut de vous. Soumise par défaut. Maîtresse d’un homme adultère qui vous traite comme une serpillière au gré de ses perversions, sachant que vous souffrez et que vous finirez toujours par revenir. Une femme, une amante à défaut.

Ne jugez pas enfin les pratiques sexuelles qui ne sont pas les vôtres.. Par exemple un groupe d’hommes qui souhaitent inviter une libertine au ski. Contrairement à ce que vous avancez, cela ne fait pas d’elle une pute gratuite. Il y a des femmes qui ont envie d’être invitées. Des libertines pour qui le sexe est important et qui sont demandeuses. Des femmes qui ne viendraient pas s’il n’y aurait pas de sexe en plus du séjour au ski.

Des femmes  que cela arrange d’avoir un séjour au ski et en plus du sexe à foison. Des femmes qui se régalent par avance de passer une semaine en compagnie d’hommes mignons, à leur goût et d’être leur princesse le jour et leur chienne la nuit.

 

L’annonce que j’ai relayée est saine, ne vous en déplaise.

Pour rappel, c’est le but même de tous les sites de rencontres libertines : Des femmes/hommes/couples proposent des thèmes, des lieux, des idées pour une finalité sexuelle et des femmes/couples/hommes y répondent.

Des événements sont payants, d’autres sont gratuits, d’autres encore sont payants ET gratuits selon votre genre/sexe.

Nous sommes dans un pays libre et chacun à le droit d’apprécier ou ne pas apprécier. Personne ne nous oblige à répondre aux annonces ne nous intéressant pas. Pour paraphraser Eric Dupont Morreti :  » Je n’aime pas la corrida, je n’y vais donc pas, mais je n’empêche pas ceux qui aiment d’y aller. »

Votre liberté d’expression est totale, mais il y a un pas à ne pas franchir. Celui de la diffamation tout simplement. En m’interpellant sur les réseaux sociaux, publiquement, en rédigeant un article concernant mon site sur votre blog, sans mesure aucune a été la goutte de trop.

Vous faire pasionaria du net, pseudo choquée alors que vous mendiez sur votre blog (votre cagnotte est à 50€ actuellement) pour que des inconnus vous payent votre lingerie/

Que vous proposez, je cite :  » Pour accéder à vos envies les plus folles (photo, conversation, café, déjeuner…) Et si vous en voulez plus… »

Qu’est ce que ce « plus » ? Vous vous faîtes payer pour une conversation, un café un déjeuner et peut être plus ? Et vous osez juger les autres ? Allons madame, balayez un peu devant votre porte s’il vous plaît.

J’ai refusé de vous organiser une pluralité masculine il y a quelques temps de cela car vos conditions ne me convenaient pas.

Vous m’avez interpellé à plusieurs reprises sur twitter concernant les rapports sans préservatifs que je refuse d’organiser me soumettant comme argument : « oui mais tu acceptes les gokkuns et autre bukkake ». Je vous ai répondu à plusieurs reprises que chaque personne a ses limites et que nous avons dépassé le stade de l’adolescence où tout est blanc ou noir. Que je n’organise pas mes fantasmes mais bien ceux des femmes et couples qui me font l’honneur de me les confier, que ce n’est pas moi que vous jugez mais bien ces femmes et couples.. Que la sexualité est de l’ordre de l’intime et que chacun, chose merveilleuse, est libre de ses choix,  et qu’enfin et heureusement que je n’ai aucun compte à vous rendre.

Vous n’êtes même pas participante à mes événements. Vous n’êtes ni cliente, ni associée, ni une « autorité » à laquelle je devrai me soumettre pour vous plaire. Notre seul point commun est que nous connaissons Jeremy. Qu’il fût un certain temps client de mes événements, que par mon biais il a rencontré d’autres femmes et couples et que cela, en vérité vous chagrinait. J’ai eu un compte rendu d’une amie tourangelle a qui vous aviez volé dans les plumes en disant « pas touche à Jeremy, il est à moi ».

Je vous prie, madame, si cela vous est possible de ne plus visiter mon site, de m’ignorer de la plus belle des manières, de ne plus me contacter et de continuer votre chemin. La vie est magnifique, belle et courte. Il est vraiment con de se la polluer comme cela.

Bon séjour au ski à ceux qui y sont.. ou qui y seront.

Z.

2 commentaires

  • Mar-Yna Reply

    J ‘ai découvert ce site il y a quelques semaines . J’ai beaucoup lu, curieuse de comprendre ce qui se passait dans la tête des hommes, des femmes, qui comme moi aiment les plaisirs extrêmes.
    Je poste rarement des commentaires, par flemmardise, mais aussi par peur de tomber à coté.
    Mais cette fois-ci j’y dérogerai car cet article me touche..
    En effet il y a de tout dans ce bas monde, des gens qui ont des fantasmes variées, originaux, extrêmes ou pas. Et le truc génial , c’est que les fantasmes des un(es) sont les fantasmes inversés des autres… permettant ainsi à ces fantasmes de se réaliser.. véritablement, à condition bien sur qu’il y ait des lieux réels ou virtuels pour les accueillir. Un lieu où l’on se sent respecté(e) « bien qu’ayant » des fantasmes qui sortent de l’ordinaire. Libre d être soi même en sommes..
    Bref, merci Z d’offrir cet espace de liberté, sur ton site , et sur ton lieu… C’est précieux.

  • Bis_repetita Reply

    Qu’il est aisé de pointer le brin de paille dans l’œil de l’autre….tout en occultant la poutre gisant dans le sien !
    (Oui, la sagesse biblique a sa place partout :D)
    Bien à toi Z.

Laissez un commentaire