Francesca vous remercie après son public Disgrace

(c’était la folie, avec PetiteSlave).

Voici son résumé.

Excusez son français, elle est italienne..

 »

“ À mon insu, un Public Disgrace avait été organisé pour moi.

Le soir fixé, j’ai été récuperée devant mon hôtel par une voiture, à l’intérieur, deux inconnues m’ont emmenée dans un endroit mystérieux, On m’a bandé les yeux et on m’a fait descendre nue de la voiture et amenée à l’intérieur de la Factory .

Là-bas, j’ai pu comprendre qu’une multitude de gens m’attendait.J’ai été tripotée par des hommes et des femmes, baisée de toutes les façons possibles, mes jambes ont été écartées et attachées vers le haut alors que j’étais allongée sur le dos et que beaucoup m’ont pénétrée.

Le sentiment d’entrer dans une voiture avec des personnes inconnus c’était comme rester sans souffle pendant ces instants; puis dénudé par les deux dans une cave souterraine a été très excitant, je ne savais pas où nous étions, qui était là.

J’étais privé de mes références.

Mon cœur battait et ma bouche était sèche. A l’intérieur, la sensation la plus profonde a été d’être conduite les yeux bandés et d’avoir la certitude d’être entourée de tant de personnes, mais de ne pas savoir qui et combien ils étaient.

Puis un homme de le staff m’a forcé à utiliser et à être utilisé par beaucoup d’hommes de différentes façons et positions, et j’ai aussi été fourrée dans un box qui montrait juste ma chatte et mon cul, mon corps a été utilisée beaucoup pendant au moins deux heures. »
Je vous remercie pour vos fortes émotions. Le souvenir qui reste est d’une soirée oniriquement unique et d’un plaisir que je conseille à toutes les femmes qui veulent éprouver en sécurité les émotions intenses d’un P.D et a leurs maris qui les aiment 

Francesca  « 

Laissez un commentaire