Alexia écrit à son Maître

J’ai dû édulcorer quelques passages et pratiquer quelques coupes afin de rendre ce compte rendu très personnel un peu plus ouvert. N’oublions pas que c’est un échange épistolaire entre une soumise et son maître (que je salue).

Dîner en L(r)uth majeur !!

Vous arrivez vers 19h30 . Ponctuel comme toujours. Z m’a dit énormément apprécier votre (notre) ponctualité. Elle l’aide énormément pour la réussite de ses événements.

Vous m’ordonnez d’endosser la belle robe provenant de Démonia. Cela tombe bien, je m’aime bien avec. Je suis certaine de faire mon effet en arrivant.

Je me suis maquillée, coiffée, enfin prête, nous partons.

Au loft, Z nous accueille. Il y a déjà des hommes seuls, des musiciens, des luthiers, superbe, j’adore, c’est très romanesque comme ambiance, le chef dans la cuisine à préparer le dîner.

C’est joliment disposé. Nous montons et nous nous préparons. Les couples commencent à arriver.  Nous commençons l’apéritif.

Un couple de bloggers C. et C, ils sont tous mignons, elle très belle, très souriante. Puis on commence à discuter avec les hommes et le couple. Ils sont sympathiques. Je vous vois en discussion avec avec Oliver et Fabrice de l’immeuble de Kink.com, le couple de bloggers discute avec d’autres hommes et un autre couple qui vient d’arriver, une grande brune et son homme.

Un autre couple arrive, un vigneron et sa femme. Belle femme à la poitrine menue. Ce sont des libertins avertis, habitués.

Le dernier couple arrive et nous nous mettons enfin à table, les vignerons à côté, en face les bloggers et sur votre droite le couple de la brune qui se définit comme un diable mais qui ne participe pas beaucoup à nos discussions et à côté de vous, Oliver et Fabrice, deux hommes seuls.

On se met à manger. Z en profite pour me parler à l’oreille, me dit mon défi. Je dois aller sous la table pour sucer les queues. Il me demande si j’accepte et si je pense réussir.

Accepter je n’ai pas vraiment le choix, vous l’avez autorisé. Mais cela m’amuse. Et réussir?

Z…. comment peut-il penser que je ne vais pas y arriver?

Nous mangeons, c’est très bon. Nous parlons, l’ambiance, champagne et vins aidants s’est fortement détendue.

Vous me demandez d’être disponible. Le vigneron n’hésite pas, il commence à me doigter et vous me demandez de le caresser. Ce que je fais immédiatement et cela vous satisfait.

Puis vient le grand moment du défi, je ne m’occupe que d’un côté, je commence par le vigneron, il n’attendais que ça, vous m’avez dit « tu suces jusqu’à les faire bander et tu changes ». Il bande assez vite, mais il m’attrape la tête , il ne veut pas que je le lâche. Puis je passe à un autre homme, Patrick, le prof de la S., il y a des barreaux au bout de la table , j’ai du mal à atteindre son sexe. j’essaye tant bien que mal de le sucer mais je me cogne mon front sur les barreaux. C’est très difficile mais il finit par bander non sans mal. Je suis fière de moi et passe à Christophe.Je vous entends me dire qu’il faut que je m’occupe aussi des femmes. Je commence donc en suçant Anthony à caresser C.  Je finis par arriver à me détacher. Et je reviens à Christophe , et je caresse toujours C puis je passe à l’homme seul et à la femme du vigneron. L’homme m’attrape et me force à avaler son sexe…Soumise je suis !!

Je caresse l’autre femme, elle mouille. Puis je repasse à son mari qui me reprend la tête, il a envie dites donc. Je peux enfin remonter pour manger mon dessert. Vu comment il est bon, je n’ai pas à rester sous la table.. Les musiciens s’en vont.  On les applaudit. On finit le dessert. Le repas était divin.

On passe au salon. Le vigneron direct, sort sa queue. Oliver le suit. Vous m’ouvrez mon corset, et ils commencent à me peloter. Vous me demandez de m’agenouiller. Je commence à les sucer. Le vigneron est un habitué, il a une belle queue et bande vite. J’ai envie d’une vraie queue qui me baise bien. Il rebande vite et viens me prendre. Elle est plus grosse. Mmm, il fait attention quand il s’enfonce.

Au moins, il est précautionneux. J’ai envie d’être bien baisé. Il a une belle queue. Je commence à monter, c’est bon Maître. Il commence à aller de plus en plus loin , je commence à partir, c’est bon….. Et là Z nous arrête….. Grrr, j’allais jouir , grrr. je suis frustrée. Vous me rappelez à l’ordre.. Oui Maître, je dois obéir. Nous montons et nous reprenons. Je me jette sur Oliver, j’ai envie de jouir et Fabrice se joint à nous. Je les suce tous les deux. Ils sont bons.

Vous êtes à côté, ça me rassure. J’ai très envie d’être prise. Oliver passe en premier. Il m’encule à nouveau. Je repars direct. J’ai vraiment envie d’être bien baisée. Il a une bonne queue. Je suce Fabrice. Vous êtes à côté. J’aime vous savoir près de moi. je me lâche, je jouis, je me laisse emporter par le plaisir. Vous appréciez. Mais Oliver donne des signes de fatigue. Fabrice prend donc sa place. Il est aussi sportif, c’est bon . Pendant ce temps, le couple des vignerons et des blogger jouent avec un autre homme sur l’autre lit. Je repars de plus belle, il est bon. Je suis heureuse j’ai de bonnes sensations, je retrouve mon plaisir. Je monte encore et encore et là…. crampe …. grrr, Fabrice s’arrête  terrassé par une crampe. C’est pas juste j’ai encore envie. Le couple de vignerons nous rejoint et je recommence à le sucer. Sa femme joue avec mes seins. Fabrice repart . Il s’allonge, je m’empale sur lui. On repart de plus belle. Il me défonce , c’est trop bon. j’ai trop envie, j’ai été trop arrêtée , j’ai trop faim de jouissance. Je pars trop loin. Je lui crie plus fort, encore et encore. Vous arrivez pour me calmer. Vous m’arrêtez. Je m’excuse. Il me dit que je n’ai pas à m’excuser. Je suis encore sur ma faim. J’ai encore envie mais vous m’avez coupé car pour vous, j’ai dépassé les bornes. Je recommence à le sucer. Il finit par me jouir dessus. Je le remercie. Puis je suce l’homme du couple avec sa femme. Et je vous vois du coin de l’œil vous déshabiller. Mmm je fonds, vous venez vous faire sucer. Trop bon. J’adore vous sentir durcir dans ma bouche. Et vous me demandez de venir au coin du lit. Vous m’enculez. Mmm c’est si bon. Vous vous enfoncez. Je sens votre queue prendre possession de mon cul. Vous me donnez l’ordre que continuer à sucer l’homme avec sa femme. J’essaye mais vos coups me ramènent vers vous. Je suis petite, j’ai du mal de faire les deux et puis je repars de plus belle….

Vous me défoncez, je commence à jouir, j’hurle de plaisir, vous continuez encore et encore…. Je jouis toujours , vous me faites repartir , c’est si bon. Vous arrêtez pour me laisser respirer, j’en profite pour sucer . Et vous repartez à me prendre, je repars direct, c’est tellement bon. Vous me faites encore jouir plusieurs fois. Je suis terrassée de plaisir. Je suis enfin repue. Je finis de sucer l’homme et je le fais jouir. Je vous demande l’autorisation de me rafraîchir. Je vais dans la salle de bain. Je me nettoie. Je croise Anthony qui me dit que c’est un plaisir de m’entendre jouir. Je le remercie mais je pense que c’est pas lui qui m’a fait jouir….  Je regarde dans la chambre, vous caressez la femme du vigneron, vous vous amusez, c’est bien, je suis contente. Je descends boire, j’ai besoin d’une pause. Et j’ai très soif. Je descends. Z est en bas. Je me sers un verre. Nous discutons. Il me demande si je passe une agréable soirée.  je lui affirme que oui.Vous descendez nous rejoindre. Nous faisons une pause avec Z et Fabrice qui descend. Il doit partir apparemment il a du travail. Après leur départ, nous remontons. Nous retrouvons tout le monde dans la chambre. Nous nous rapprochons du couple des bloggers qui est avec Oliver. Tout le monde boit et fait une pause. ça discute. Mais j’ai envie de Cl. Donc comme vous m’avez dit de voir aussi les femmes, je surprends tout le monde en disant que vous m’aviez dit de m’occuper d’une femme. Et je vais pour embrasser C. C’est reparti. Les hommes nous regardent. Je commence par l’embrasser. Puis je descends dans son cou, Elle est très sensuelle et très douce. Très sensible aussi…. je promène mes lèvres sur son décolleté, ses seins, son ventre, je remonte. Les hommes commencent à la caresser aussi. Je l’embrasse à nouveau elle a l’air d’aimer. Je vous cherche du regard, je vous vois près de la porte. Je continue, je redescends, elle s’allonge et je commence à la lécher. Elle mouille bien. Les hommes la caressent, je la lèche doucement, je joue avec son clito et je commence à la pénétrer. Elle est réceptive. J’essaye de lui donner du plaisir. Elle a l’air d’apprécier. Puis son homme commence à la prendre pendant que nous la caressons et l’embrassons. Nous la faisons jouir. Pendant ce temps, l’autre couple descend. Puis quand nous avons terminé, nous discutons. Apparemment mon sourire les a charmé et mon appétit a été apprécié. Moi je ne vous cache pas que je suis resté sur ma faim de ne pas pouvoir être prise normalement. Je suis allée à la limite de ce que je pouvais faire au niveau du cul. Mais ils ont l’air content de ce que je leur ai donné.

Je finis par redescendre. Je m’ennuie de vous. Vous discutez avec Z , je viens m’asseoir à vos pieds, j’aime être contre vous comme ça.

je vous écoute discuter, j’aime vous écouter. Les autres finissent par redescendre. Nous nous rhabillons tous. La soirée est finie. C’était une belle soirée, je me suis bien amusée, vous m’avez encore bien gâtée. J’espère que vous êtes satisfait de votre soumise.

Je suis bien, heureuse et repue.

Merci mon Maître

Laissez un commentaire