Lettre à un cocu [1]

Bientôt ta salope de femme Sophie viendra rejoindre Z et ses complices pour une partie de baise effrénée. Elle sera présentée les yeux bandés à une bande de mâles en rut, prêts à infliger les pires sévices à cette victime consentante.


Sophie sera d’abord observée, scrutée, dévisagée, objet de commentaires d’abord polis, puis de plus en plus crus, voire salaces comme ceux de JYves… Elle sera effleurée, caressée, touchée, palpée, avant d’être lentement dévêtue, effeuillée pièce par pièce.


D’abord ses fausses lunettes qui lui donne un air de secrétaire, puis son chemisier blanc dévoilant un affriolant soutien-gorge noir. Sa jupe tailleur tombera vite à ses chevilles. Ta femme se retrouvera ainsi exposée, en talons hauts, bas noir et lingerie assortie, livrée à la merci de ses tortionnaires.


Vois-tu, cocu, ta femme aime les hommes virils qui s’imposent, la brusquent, la dirigent, la baisent, sans violence, sans douleur. Nous ordonnerons ensuite à cette garce de se mettre à quatre pattes. Docile et obéissante, ta salope de femme s’exécutera immédiatement, excitée par la situation.


Nous lui passerons alors un collier de cuir autour du coup. Ta femme Sophie deviendra alors notre chienne… Seras-tu là cocu pour assister au spectacle aux premières loges, ou resteras-tu sagement à la maison, imaginant cette salope se faisant défoncer par tous les trous ? Nous aurons à ce moment une pensée pour toi.


Sophie sera d’abord lentement apprivoisée, caressée, puis bien vite, des mains balladeuses effleureront son dos, ses bras, ses cuisses, ses fesses… Le soutien-gorge ne résistera pas longtemps aux assauts, libérant sa jolie poitrine aux têtons durcis par l’excitation.


Ensuite cocu, nous vérifierons bien que ta chienne de femme mouille proprement. Nous nous ferons un plaisir de lui arracher sa culotte, de lui caresser l’entrejambe, de lui taper fermement sur le cul, et de lui glisser tour à tour 2 ou 3 doigts dans la chatte.


Cette superbe cocufieuse se mettra à respirer un peu plus fort, à gémir, à remuer du cul, comme une invitation pour lui en donner toujours plus… Puis nous viendrons tour à tour nous frotter la queue sur son sexe humide dégoulinant de désir pour lui offrir ensuite à sucer. La garce se délectera ainsi de son propre jus de chienne en chaleur.


N’est-ce pas terriblement excitant, cocu, de voir ou d’imaginer ta femme nous obéir aveuglément, s’offrir totalement, se soumettre et subir de tels outrages ? Sois patient, dans quelques semaines, nous emmènerons Sophie sur des chemins encore inexplorés du vice et de la perversion, et tu y prendras grand plaisir…


Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
udemy free download
download lenevo firmware
Download Premium WordPress Themes Free
udemy free download

Une réponse

  1. c’est mon histoire mais ma femme de 58 ans est avec des étrangers maintenant elle ne veut que rester avec ses hommes elle a change ses vêtements et elle s’est fait tatouer un as de pique sur sa cheville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *