De nouvelles personnes nous ont fait confiance et quelle confiance.

Eric, le mari de Fleur d’Oranger, me le disait encore hier. Pour un mari, proposer ce genre de jeux à sa femme et « sous-traiter » la réalisation de leurs fantasmes à un inconnu est parfois un pari risqué. C’est vrai, on ne le mesure pas toujours à sa propre valeur.

Venir dans un lieu inconnu, chez un organisateur inconnu pour rencontrer d’autres partenaires là aussi inconnus est quand on y réfléchît à tête reposé une sacrée gageure Il suffit d’un rien pour que cela soit magique… ou merdique.

L’alchimie.

Oui, je ne peux l’expliquer personnellement que par l’alchimie et l’envie de bien faire qui anime tout le monde lors d’une soirée. Venir avec l’ENVIE (tu as plus de 35 ans, si une petite voix rock’n’roll résonne en toi) . Il suffit d’un rien en effet pour que l’explosion des sens soit totale.

Cette semaine passée fût, comment dire… crocodilesquement* pleine d’ENVIES.

Messieurs, bravo !!

Mesdames, je crois que la mission que vous m’aviez confiée a été accomplie.

Douces paroles hier soir de Justine qui me prend en apparté pour me dire toute la confiance qu’elle me porte, idem pour Eric qui m’annonce que sa femme, question libertinage, ne voit que par vous messieurs, ou ce jeune couple arrivé très en retard hier où Sophie nous annonce dès son arrivée, cravache sortant du sac : « Désolé, messieurs, je suis en retard, il va falloir me punir » avec un regard bleu éclatant, luisant (et que j’ai réussi à rendre fontaine encore une fois).

Les 8 hommes hier et tous ceux de cette semaine furent comblés et comblants. Ambre, Sarah, Frédérique, Léna, Emma, Justine, Fleur d’Oranger, Sophie, Niala… Waou !!!

Bon dimanche à toutes et tous.

 

* ce mot n’est là que parce que j’ai relevé le défi de placer « crocodile » dans le texte, désolé pour le non-sens.

 

L’agenda sera en ligne ce soir, juste après le gigot.

Z.

Laissez un commentaire