Mais ce soir, y’a pas d’allemandes, y’a pas d’espoir et y’a pas de doutes. Non.

Ce soir, il pleut sur Knokke le Zoute.

Ce soir, comme tous les soirs, je me rentre chez moi, le coeur en dĂ©route… et la b… sous le bras !!!

 

Merci Brel.

Nos amies allemandes ne seront malheureusement pas parmi nous ce soir.

Bises Ă  tous.

Z.

Laissez un commentaire