Le printemps vous mets dans des états pas possible les littéraires.

Alors je résume :

1/ Kinky me demande de poster son annonce 

2/ La femme d’Oakvale répond à Kinky et une correspondance libertine se crée entre eux-deux

3/ Oakvale, le mari trouve ça génial et lui aussi recherche une correspondante libertine (sans but de rencontre) pour lui aussi tremper sa plume dans le sperme, la cyprine et le stupre.

Voici donc l’annonce.

Z.

Bonjour Z,

Finalement, Kinky a répondu à ma douce, et les deux semblent s’entendre plutôt bien. Je dois dire que l’expérience est des plus agréables. A tel point que ma chérie et moi avons maintenant envie que je me trouve moi aussi une correspondante. C’est là que je me (re)tourne vers vous. 

Accepteriez-vous de publier mon annonce dans un prochain billet ? 

Si oui, la voici : 

Je suis à la recherche d’une correspondance érotique avec une femme aimant l’écriture, le mystère… et le sexe, évidemment. L’idée est de partager nos fantasmes, nos expériences, nos imaginations parfois bien charnelles. Si tu peux t’enflammer à la simple lecture d’une phrase, de quelques mots parfois crus, si un récit érotique bien tourné te mets dans tous tes états, alors écris-moi : oakvale@hotmail.fr« 

Laissez un commentaire