Très cher Z,

 

Je suis rentrée chez moi…

 Laisse moi te dire ô combien j’ai apprécié la soirée que tu m’avais organisée. Gentillesse, prévenance, galanterie, ponctualité, tout ce qu’une femme aime, tu me l’as donné.

 Z001

Que dire des six garçons qui m’attendaient, queue ferme, selon tes propos ! Qu’ils étaient en fait… huit ! Il faut que je te fasse une confidence. Pourquoi voulais-je initialement six garçons ? Selon mon mari, coquin avéré mais pas expert comptable, six garçons mis bout à bout, si je puis m’exprimer ainsi, faisaient environ un mètre de queue.

 Z002

Et un mètre de queue fait d’une dame une belle salope, ce qui n’est pas incompatible loin s’en faut… Le mètre ayant été dépassé, je renonce à chercher un autre qualificatif me concernant…

 

Ces huit garçons, donc, ardents, doux et fermes à la foi, respectueux mais pas trop, m’ont fait toucher les étoiles.

 

Merci Z, je reviendrai.

 

Geil

Z003

Laissez un commentaire